[ Baromètre Simul-retraite.fr 2020 ] Que pensent les français du projet de loi de réforme des retraites ?

vendredi 20 mars 2020

Découvrez les résultats de la question du mois de février 2020

Depuis le début de l'année 2019, simul-retraite.fr décrypte pour vous les principales mesures de la réforme des retraites.

Suite à la mobilisation interprofessionnelle du mois de décembre 2019, nous avons créé un baromètre en février dernier pour connaître VOTRE avis au sujet de la réforme proposée en l'état. 

Avec 500 réponses en moins de 2 heures et 1 250 au total, les français sont inquiets et désirent s'exprimer.

Quels enseignements peut-on tirer depuis le baromètre simul-retraite.fr de juillet 2019 ? 


Un soutien en léger retrait


En juillet 2019, 60 % des sondé(e)s indiquaient être favorables au principe où "1 € cotisé donne les mêmes droits pour tous, quel que soit le statut".

Ils sont aujourd'hui près de 50 % à soutenir ce principe.
Cependant, 35 % se disent complètement opposés au principe du régime universel par points. 


Près d'un(e) sondé(e) sur deux se dit "très favorable" au principe d'un régime universel

50 % se disent "favorable" ou "très favorable" au principe. 

Le soutien à la réforme varie selon les différentes catégories socio-professionnelles concernées :

  • 30 % chez les fonctionnaires

  • 45 % chez les salariés non-cadres

  • 55 % chez les salariés

  • 57 % chez les salariés cadres


Malgré un soutien au principe d'universalité des retraites, les sondé(e)s ne sont donc pas en accord avec le projet de réforme en l'état.


Un soutien qui varie beaucoup selon l'affiliation politique




La réforme des retraites proposée est-elle juste ?  


Une adhésion forte au "1 € cotisé = même droit pour tous".


Comme en juillet 2019, le gouvernement a un énorme challenge de pédagogie sur le sujet. 

62 % des répondant(e)s pensent que la réforme fera baisser leur retraite (contre 66 % en juillet dernier).

Si le besoin de pédagogie est toujours aussi important pour les Français, il est bon de noter que les sondé(e)s semblent un peu plus convaincu(e)s que la réforme des retraites apportera plus de simplicité et de la lisibilité sur leurs droits à la retraite

Et pour cause, en juillet dernier : 

  • seuls 9 % des sondés estimaient que la réforme était claire, 9 % qu'elle serait juste : entre 18 % et 25 % aujourd'hui 

  • seuls 17 % estimaient que le futur régime universel rendrait le système plus simple et compréhensible ou qu'il donnera une meilleure visibilité sur les droits à la retraite : près de 30 % aujourd'hui

  • seuls 19 % estimaient que le régime universel leur permettrait de faire de meilleurs choix de vie et de départ à la retraite : près de 22 % aujourd'hui


Pensez-vous que la réforme des retraites ... ?





Tous les français doivent-ils avoir les mêmes règles, y compris les fonctionnaires, régimes spéciaux ...  ?


Une adhésion forte au principe soutenu par le projet de réforme, malgré quelques exceptions.

Près des 2 tiers des sondé(e)s souhaiteraient que les règles des différents régimes de retraite soient calquées sur celles du régime général : régimes spéciaux, fonction publique (administration, enseignement), les avocats ainsi que les danseurs et musiciens de l'Opéra de Paris.

Cependant, ils reconnaissent que certaines activités devraient conserver des règles particulières prenant en compte les spécificités de chaque profession : les métiers en uniforme (police, pompiers, militaires ...), ainsi que les professions aux fonctions pénibles (infirmières, services d'urgence, routiers, déménageurs, bûcherons ...).

En juillet dernier, 77 % des sondé(e)s souhaitaient que tous les Français aient les mêmes règles. 



Comment les Français anticipent-ils leur fin de carrière ?


L'appétence pour les formes de retraite à la carte se confirme comme le montraient déjà les précédents baromètres :

  • 33 % souhaitent prendre leur retraite le plus tôt possible
    (36 % en juillet 2019)

  • 26 % souhaitent prendre leur retraite avec une rupture brutale activité/retraite
    (21 % en juillet 2019)

  • 47 % souhaitent prendre leur retraite avec un atterrissage progressif - cumul emploi-retraite ou retraite progressive
    (39 % en juillet 2019)


De manière plus précise : 26 % sont pour la retraite progressive, 21 % pour un cumul emploi-retraite.

Comme en juillet dernier, les français attendent de la réforme qu'elle favorise les atterrissages en douceur !



L'espérance de vie augmente fortement et pose la question du financement des retraites. Quels types d'effort les Français sont-ils prêts à faire ?


  • 29 % souhaiteraient travailler plus longtemps (2 ans ou plus)
    (19 % en juillet 2019)

  • 10 % souhaiteraient subir une décote définitive ("probablement 5 à 10 % de moins" - 6 % des sondés) ou temporaire ("probablement 15 % à 20 % de moins sur les 5 premières années passées à la retraite" - 4 % des sondé(e)s).
    (14 % en juillet 2019)

  • 27 % de cotiser plus pendant leur activité professionnelle
    (51 % en juillet 2019)


En précisant que "cotiser davantage durant la vie professionnelle" signifie "avoir un net moins élevé sur son compte en banque", la part des sondés qui souhaiteraient profiter cette option diminue. Cette option réunissait 51 % des sondés en juillet dernier, contre 27 % aujourd'hui ... une baisse de près 25 points !

On peut légitimement se poser la question de la volonté des français de cotiser davantage ...






Restez averti de l'actualité de la retraite, en vous inscrivant ICI à la newsletter hebdomadaire simul-retraite.


Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr



;