[ VIDEO ] L'âge pivot est-il souhaitable ?

lundi 13 janvier 2020

Emmmanuel Grimaud vous explique pourquoi la proposition de l'âge pivot provisoire est trop sévère.

Pour sortir de la crise autour de la réforme des retraites, le gouvernement a approuvé l'idée de la "conférence de financement des retraites" proposée par Laurent Berger.

Pour en parler, Emmanuel Grimaud, fondateur de Maximis et simul-retraite.fr, était l'invité de Matthieu Belliard dans la matinale d'Europe 1.


"L'âge pivot dès 2022 est extrêmement sévère, extrêmement rapide." 


Trois points de discussion à écouter : 

  1. Y'a-t-il un problème d'équilibre de financement des retraites ?
    Le point sur le déficit des caisses de retraite : "l'espérance de vie augmente, il faudra donc travailler plus longtemps".

  2. Quelles mesures pour financer les retraites ?
    Baisses des pensions, hausses des cotisations, âge pivot ...
    Emmanuel Grimaud discute des marges d'actions des syndicats pour le maintien à l'équilibre financier 

  3. Est-ce que l'âge pivot arrive trop vite ? 
    "Prenez quelqu'un qui peut partir l'année prochaine, en 2021. Il part avec 2000 € de retraite.
    Son collègue avec qui il travaille depuis 35 ans, qui lui partira 5 ans plus tard, perdra 200 € par mois, donc 2400 € par an avec l'âge pivot. 
    C'est trop sévère. Il faut l'étaler beaucoup plus dans le temps."

Découvrez l'interview d'Emmanuel Grimaud ci-dessous ou en cliquant sur le lien suivant. 


Emmanuel Grimaud était l'invité de Matthieu Belliard
La Matinale d'Europe 1 - Le 6H - 9H



Restez averti de l'actualité de la retraite, en vous inscrivant ICI à la newsletter hebdomadaire simul-retraite.

Rendez-vous vendredi prochain !


Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr


;