Retraite, pouvoir d'achat : ce qui change en 2020

mardi 31 décembre 2019

Pouvoir d'achat des actifs, pension des retraités : toutes les nouveautés à prévoir

Comme l'an passé, cette fin d'année 2019 a été très agitée : entre les annonces d'Édouard Philippe et la mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites, l'actualité de la retraite bat son plein en ce mois de décembre.

À quoi peut-on s'attendre pour 2020 ?


Pouvoir d'achat des actifs, pension des retraités et le calendrier 2020 de la réforme


8 nouvelles pour le pouvoir d'achat des actifs


1- La revalorisation annuelle du SMIC 

Le montant du SMIC sera revalorisé de 1,2 % à partir du 1er janvier 2020 (contre 1,5 % l'an passé).

Le décret publié au Journal officiel (décembre 2019) indique que le montant du SMIC brut horaire sera porté à 10,15 € au 1er janvier 2020 (contre 10,03 € au 1er janvier 2019); pour un montant mensuel brut de 1 539,42 € (sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires).


2- La réforme des Aides personnalisées au logement (APL) décalée début Avril 

Que prévoit la réforme des APL ?

La réforme des APL prévoit deux changements :

  • le calcul des aides versées sera déterminé sur la base des 12 derniers mois, et non plus sur les revenus remontant à deux ans

  • L'administration calculera tous les 3 mois les ressources des ménages pour adapter le montant de l'allocation
    Jusqu'ici, le montant de l'aide était revalorisé chaque année au 1er janvier


Le report de la réforme du 1er janvier au 1er avril 2020

"Le gouvernement a choisi de décaler l'entrée en vigueur au 1er avril pour mettre en oeuvre la réforme avec un meilleur niveau de sécurité et de fiabilité pour les allocataires"

Julien Denormandie - Ministre chargé de la Ville et du Logement


La Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) a indiqué à Julien Denormandie que cette réforme des APL rencontrait des difficultés techniques, nécessitant un report de l'application de cette réforme en Avril


"Il faudrait décaler la date d'entrée en vigueur de la réforme d'un trimestre afin de s'assurer de la meilleure qualité et fiabilité possibles dans la mise en oeuvre de cette réforme pour ses six millions d'allocataires."

Communiqué de presse de la CNAF 


3- Le remboursement des lunettes et prothèses dentaires 

"Dans le cadre de la réforme dite "100 % santé", le décret publié au Journal officiel précise les modalités de la mise en place progressive du remboursement intégral (reste à charge zéro) par la Sécurité sociale et les complémentaires santé de certaines lunettes, prothèses dentaires et aides auditives grâce notamment à la fixation de tarifs plafonds." 
  • un plafond de remboursement de 800 € pour les verres progressifs
  • un plafond de remboursement de 100 € pour les montures

(source : service-public.fr)


4- Transports 

Deux changements à prévoir :

  • La mise en place du "permis à 1 €"

    Le "permis à 1 €" est un "prêt à taux zéro". Le dispositif concerne les 15 à 25 ans et a pour but de les aider à financer leur permis de conduire.
    "Il sert uniquement au financement d'une formation initiale, ou en cas d'échec à l'épreuve pratique, il peut servir également au financement d'une formation complémentaire. [ ... ] Pour une formation initiale, son montant est de 1 200 € maximum, 300 € pour une formation complémentaire".
    (source : service-public.fr)

  • Le dispositif "voitures-radar" étendu

    "Après une mise en service en avril 2018 des premières voitures-radar en Normandie, ce dispositif géré par des opérateurs privés va être étendu aux régions Bretagne, Pays de la Loire et Centra-Val de Loire à partir de janvier 2020".
    (source :
    service-public.fr)


5- Le basculement des emplois à domicile vers le prélèvement à la source

Pour rappel 

C'était la grande mesure du début d'année 2019 : le prélèvement à source avait pour but de simplifier le règlement des impôts. Cette mesure a donc instauré la suppression du décalage d'une année entre la perception du revenu et son imposition. 


À compter du 1er janvier 2020, les particuliers qui emploient des salariés à domicile devront basculer au prélèvement à la source. 
Les particuliers concernés devront réaliser cette démarche en ligne. L'Urssaf servira d'intermédiaire entre l'employeur et le salarié, que ce soit pour la question des salaires ou des impôts. Une nouvelle ligne spécifique au prélèvement à la source viendra s'ajouter à la fiche de paie de ces salariés.

Plus de 1,3 million de salariés et 3,5 millions de particuliers sont concernés.



Crédits video : Rédaction de France 2 - JT 20h
Mercredi 25 décembre 2019



6- Deux autres nouvelles sur la consommation des ménages

Deux autres changements pourraient impacter vos habitudes de consommation : 

  • Une augmentation des prix du tabac

    Selon les dispositions prévues dans le Journal officiel, certaines marques vont voir le prix du paquet augmenter de 9,10 € à 9,20 €. 
    Cette augmentation s'opère dans le cadre du plan de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, qui souhaite qu'à terme, le prix du paquet de cigarettes atteigne un minimum de 10 €. Agnès Buzyn ambitionne que la hausse des prix dissuade les fumeurs, et les amènent vers le sevrage. 

  • Interdiction des cotons-tiges en plastique à usage domestique

    Cette mesure s'appliquera dès le 1er janvier. 


7-  Fin de la commercialisation des anciens PER en octobre

Depuis le 1er octobre dernier, une profonde réforme du plan d'épargne retraite (PER) a transformé la proposition des produits d'épargne retraite.
Dans le cadre de la loi PACTE, 3 nouveaux PER ont vu le jour et vont remplacer les anciens produits que sont : 

  • le Plan d'épargne retraite populaire (PERP)

  • le Madelin

  • le Plan d'épargne retraite collectif (PERCO)


Ces 3 produits d'épargne retraite ne seront plus commercialisés à compter du 1er octobre 2020. Si vous avez investi sur un de ces 3 produits, ne vous inquiétez pas : la fin de cette commercialisation ne concerne pas les plans d'épargne retraite déjà existants. 

Facilitation de transfert de votre épargne entre différents produits d'épargne retraite,  liquidation au choix entre rente et capital, déblocage anticipé, avantages fiscaux; le nouveau PER devient plus attractif.

Découvrez le décryptage simul-retraite.fr du nouveau PER : la fiscalité, les avantages et un avis d'expert sur cette réforme de l'épargne retraite


8- Un congé rémunéré pour les proches aidants

Les proches-aidants vont bénéficier d'une nouvelle allocation journalière.
Au titre de la prise en charge d'un proche en situation de dépendance (maladie, handicap, âge ...), ces proches aidants vont pouvoir bénéficier de : 

  • 52 € par jour pour les personnes seules

  • 43 € par jour pour les couples 

Cette aide journalière ne peut pas dépasser une durée maximale de 3 mois cumulés sur l'ensemble de la carrière, mais pourra être fractionnée (pour prendre en compte chaque journée effectivement passée au soutien du proche dépendant).


Vous êtes retraité(e) ? 5 choses à retenir


1- Revalorisation du plafond annuel de la sécurité sociale 

Le plafond annuel de la sécurité sociale permet de calculer le montant de certaines cotisations sur les salaires : les retraites complémentaires et l'assurance vieillesse, la gratification minimale des stages, les indemnités pôle emploi, l'exonération (ou non) de la CSG, CRDS et CASA par exemple.

La revalorisation du plafond de la sécurité sociale 2020 a été publiée au Journal officiel du 3 décembre.
Le plafond de la sécurité sociale 2020 est de :

  • 189 € en valeur journalière (contre 186 € en 2019)
  • 3 428 € en valeur mensuelle (contre 3 377 € en 2019)
  • 41 136 € en valeur annuelle (contre 40 524 € en 2019)



2- Revalorisation des pensions de retraite de base

Les petites retraites sont favorisées par la revalorisation des pensions de base en 2020.

Pour rappel, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) prévoit de ré-indexer sur l'inflation les pensions de base des retraités les plus modestes. La ré-indexation dépend du montant des pensions autour d'un seuil fixé à 2 000 €.

  1. Les pensions inférieures à un seuil fixé à 2 000 € seront revalorisées de 1 %
  2. Les pensions supérieures à ce seuil seront revalorisées de 0,3 %

Cette revalorisation s'ajoute à la revalorisation de 1% des pensions AGIRC-ARRCO, en date du 1er novembre 2019.
Ces pensions seront indexées sur l'inflation de 2019 à 2022.

Le point complet sur les revalorisations des pensions en 2020.

Découvrez aussi les autres mesures prévues dans le PLFSS 2020.



3- Régime d'étalement des indemnités retraite supprimé

Pour rappel 

"L'étalement permet d'éviter une imposition importante l'année de perception d'une indemnité de départ à la retraite ou en pré-retraite, vous pouvez soit étaler l'imposition sur 4 années. [...] Si vous choisissez l'étalement, l'imposition de vos indemnités est étalée sur 4 ans : la fraction imposable de l'indemnité est de 1/4 pour l'année de perception, puis 1/4 pour chacune des trois années suivantes."

Source : impots.gouv.fr 

Les salariés qui partent à la retraite peuvent profiter d'un régime spécial d'imposition sur la part des indemnités imposables.

Le projet de loi de finances (PLF) 2020 a annoncé la suppression de ce régime fiscal avantageux. 
La suppression du régime d'étalement des indemnités retraite concernera seulement les indemnités perçues à partir du 1er janvier 2020.


4- Demande réversion en ligne courant 2020

L'organisme Union Retraite, groupement d'intérêt public (GIP) a annoncé la création d'un service de demande en ligne de la pension de réversion.

Courant 2020, vous pourrez donc réaliser votre demande en ligne sur le site info-retraite.fr 

[ LIRE AUSSI ] 

Qu'est-ce que la pension de réversion ?

La réforme de la réversion expliquée 

Tout sur les demandes en ligne


5- Revalorisation de l'ASPA

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) va être revalorisée à compter du 1er janvier 2020.

L'ASPA va donc être augmenté :

  • à hauteur de 903 € pour une personne seule (contre 868 € en 2019)

  • à hauteur de 1 401 € pour un couple (contre 1 347 € en 2019)



2020 : la création d'un régime universel de retraite

Le projet de réforme des retraites sera soumis à la concertation avec les partenaires sociaux ce mois-ci. 2020 devrait être l'année du vote de cette réforme, pour une application à partir du 1er janvier 2025.

Plusieurs dates à retenir en 2020 sur le projet de réforme des retraites :

  • 7 janvier 2020
    Le gouvernement va recevoir les partenaires sociaux pour relancer les discussions, après la trêve des fêtes de fin d'année.
    Les concertations avec les syndicats se dérouleront tout au long du mois de janvier et devraient porter sur la pénibilité et la gestion de fin de carrière. Selon l'AFP, le Premier ministre "proposera (...) une méthode de travail sur l'équilibre financier du nouveau système durant la semaine du 6 janvier'.
  • 9 janvier 2020
    À l'initiative de la CGT, une journée de manifestations est prévue en France le jeudi 9 janvier prochain.

  • Fin janvier 2020
    Présentation du projet en Conseil des ministres

  • Fin février 2020
    Examen en 1ère lecture à l'Assemblée Nationale

  • Été 2020
    Vote du projet de loi


Plus de précisions sur le calendrier actualisé de la réforme des retraites




Restez avertis de l'actualité de la retraite, en vous inscrivant ICI à la newsletter hebdomadaire simul-retraite.

Rendez-vous vendredi prochain !


Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr





;