[ Infographie ] #RéformeRetraites : comment sera calculé votre bonus/malus ?

lundi 9 décembre 2019

Décryptage du calcul du bonus/malus autour de l'âge d'équilibre de 64 ans.

L'âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. Emmanuel Macron l'avait promis pendant sa campagne présidentielle : cet âge légal ne sera pas modifié.

Le projet de réforme des retraites prévoit la mise en place d'un âge d'équilibre fixé à 64 ans, assorti d'une décote ou surcote pour tout départ avant et après 64 ans.

A la veille des annonces d'Édouard Philippe devant le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), simul-retraite.fr vous éclaire sur le futur mode de calcul des points.

Comment le rapport Delevoye prévoit-il de calculer votre retraite après 2025 ?


Le calcul de la décote : avant / après

Un système de bonus/malus existe déjà pour inciter les salarié(e)s à prolonger leur activité professionnelle. 

Si vous prévoyez un départ à 62 ans, sans avoir validé le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein, vous subirez une décote sur votre pension. Cette décote est de l'ordre de 1.25 % par trimestre manquant. 

Dans le cadre de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire à la réforme des retraites a annoncé l'instauration d'un "âge d'équilibre" autour de l'âge de 64 ans à compter de la génération née en 1963

Si la réforme est appliquée en conformité avec le rapport Delevoye, pour tout départ avant l'âge de 64 ans, vous pourriez subir une décote définitive de 5 % par année d'anticipation : 5 % pour un départ à 63 ans, 10 % pour un départ à 62 ans. 


Exemple : Vous décidez de partir un an avant l'âge d'équilibre (à 63 ans).
Vous subissez une décote de 5% sur le rendement de vos points retraite. 
En ayant acquis 30 000 points durant votre carrière, cette décote de 5% vous ferait perdre 69 € par mois sur votre pension.


[ LIRE AUSSI ] 

Les 10 nouvelles annonces d'Édouard Philippe à propos de la réforme des retraites : décryptage des principales mesures.

Idée reçue : la prise en compte des 25 meilleures années ne protège pas le montant de votre pension


Le calcul de la surcote : avant / après

À l'image du système de décote, la surcote accordée par la CNAV (Assurance retraite) est actuellement de 1,25 % par trimestre additionnel à compter de l'âge du taux plein.

Dans le régime universel, si vous souhaitez prendre votre retraite après l'âge d'équilibre, ou l'âge du taux plein automatique, vous percevriez une pension dont le rendement serait majoré de 5 % par année additionnelle : soit 5 % pour un départ à 65 ans, 10 % pour un départ à 66 ans, 15 % pour un départ à 67 ans.




Exemple : Vous décidez de partir deux ans après l'âge d'équilibre (à 66 ans).
Vous bénéficiez d'une surcote de 10% sur le rendement de vos points retraite. 
En ayant acquis 30 000 points durant votre carrière, cette surcote de 10% vous ferait gagner 138 € par mois sur votre pension.




Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr
;