Simul-retraite  >   Info Retraite  >   Pour que le cumul emploi-retraite et la retraite progressive soient à la portée de tous

Pour que le cumul emploi-retraite et la retraite progressive soient à la portée de tous

Publié le lundi 11 décembre 2017

La France critiquée par l’OCDE pour ses dispositifs pas assez mis en avant et ni assez incitatifs.


Cumul emploi-retraite : des avantages non-négligeables

Le cumul emploi-retraite concerne environ 3,4 % des retraités. Ces derniers choisissent de toucher leur pension retraite tout en reprenant une activité à temps plein ou à temps partiel. Cette méthode de « départ retardé » ou « d’atterrissage en douceur » permet de cumuler comme son nom l’indique l’ensemble de ses pensions retraite avec des revenus complémentaires salariés ou non.

D’avantage mis en place chez les médecins, les avocats ou infirmiers, le cumul emploi-retraite pourrait être bénéfique pour beaucoup de salariés si les entreprises maitrisaient mieux ce dispositif.

Comme l’explique un des experts de l’OCDE, en France, des outils existent pour permettre une meilleure souplesse au retraité, cependant beaucoup de complexité demeurent dans les démarches.

 

 

La retraite progressive contre-productive selon l’OCDE et pourtant...

La retraite progressive ne concerne qu’environ 11 500 personnes même si ses conditions d’accès ont été assouplies en 2014.

Alors, comment ça marche ? Un salarié ayant validé 150 trimestres peut passer à temps partiel (entre 40 et 80 % d’un temps plein) dés l’âge de 60 ans et ainsi compléter son revenu par une partie de sa retraite.

Vous êtes déjà à temps partiel ? Bonne nouvelle, vous pouvez continuer votre activité salariée tout en cumulant une partie de vos montants de retraite (retraite de base et complémentaire). De plus, vous poursuivez à générer des droits à la retraite supplémentaires. Ces derniers viendront augmenter vos pensions de retraite une fois que vous aurez décidez d’arrêter définitivement votre activité.

Cependant, pour l’OCDE, ce dispositif n’a pas de réel intérêt. Dans la mesure où, même si la retraite progressive constitue une manière d’envisager une « préretraite », elle va à contre courant « des efforts d’allongement de la vie active. ». Ce dispositif, pouvant être mis en place dès 60 ans, n’encourage pas forcément les actifs à partir plus tard.

Le conseil de simul-retraite.fr

Etudiez sans attendre la possibilité de mettre en place l’un de ces deux dispositifs, vous y gagnerez forcément en qualité de vie !

 

 


Ecrit par la

Liens utiles

Article : Obtenir son relevé de carrière, la 1ère étape indispensable

Article : Comment contester le montant de votre retraite ?

Qu'en pensez-vous ?




Info retraite : actualités récentes
FirstPrevPrécédentPage 1 sur 205SuivantNextLast
Comment calculer sa retraite
Simulateur retraite Calcul de retraite : simulateur
le plus fiable du marché
documents utiles Comment calculer sa retraite
Comment calculer sa retraite Documents utiles
les articles les plus lus
1.- Pourrez-vous partir à la retraite à 60 ans ?

2.- Retraite à 64 ans, nouveau programme de Nicolas Sarkozy

3.- 60 ans ? 62 ans ? 65 ans ? A quel âge partirez-vous à la retraite ?

4.- Estimation montant retraite : enfin une bonne surprise ?

5.- La fin annoncée de la retraite à 60 ans ?

Découvrez nos services
Offre Confort
Je délègue le calcul de ma retraite

Bénéficiez de l’assistance d’un
conseiller, obtenez un dossier de simulations retraite
complet.

En savoir plus


 
Recevez notre newsletter
Ok
Rejoignez-nous :
Info Retraite Calcul Retraite Prendre sa Retraite Caisse de Retraite
Actualités Simulateur calcul retraite Quand prendre sa retraite CNAV, CRAM, CARSAT
FAQ Retraite Comment calculer sa retraite Démarches départ en retraite ARRCO
Lexique Retraite Documents utiles Agir sur ma retraite AGIRC
  Nos services Formation de retraite IRCANTEC
 
Qui sommes-nous  -  Contactez-nous  -  Mentions légales  -  La presse en parle  -  Plan du site
 
Groupe Maximis : Simul-retraite-pro Maximis Retraite Bilan Retraite © Tavira 2010 - 2018