7 façons de gagner des trimestres retraite sans travailler

vendredi 30 juillet 2021

Si vos droits retraite sont déterminés sur la base des cotisations versées au titre de votre activité professionnelle, il est aussi possible de valider des trimestres sans avoir travaillé.

Afin de bénéficier d’une retraite calculée au taux maximum, au taux plein, les assurés doivent avoir validé un certain nombre de trimestres d’assurance retraite, variant selon l’année de naissance.

Les assurés valident un trimestre d’assurance retraite à partir d’un niveau de rémunération de 1 537,50 € en 2021. Le nombre de trimestres validés dépend donc en grande partie de votre niveau de rémunération (et donc de vos cotisations). Cependant, les assurés peuvent aussi valider des trimestres sans avoir cotisé pour certaines périodes.

Maladie, chômage, maternité … quelles périodes d’inactivité peuvent vous permettre de valider davantage de droits ?


7 manières d’acquérir de nouveaux droits retraite sans travailler

8 trimestres attribués au titre de la maternité et de l’éducation

La maternité et l’éducation de vos enfants vous permettent de valider jusqu’à 8 trimestres d’assurance retraite. Deux situations existent selon l’année de naissance de votre enfant.

Votre enfant est né(e) avant 2010

4 trimestres sont automatiquement attribués à la mère au titre de la maternité 4 autres trimestres sont aussi automatiquement attribués à la mère au titre de l’éducation entre la naissance et les 4 ans de l'enfant. 

Votre enfant est né(e) après 2010

Les 4 trimestres attribués au titre de la maternité sont toujours offerts à la mère pour chaque enfant. Ces trimestres sont toujours par défaut attribués à la mère afin de compenser l’impact d’une grossesse sur le parcours professionnel.

L’attribution des 4 trimestres au titre de l’éducation est maintenant au choix entre les deux parents. A défaut, ils sont attribués à la mère de famille. Mais les parents peuvent choisir comment répartir ces 4 trimestres. Pour cela, le couple doit se manifester dans les 6 mois suivant le 4ème anniversaire de la naissance de l’enfant (ou de son adoption).


Au titre d’un arrêt maladie indemnisé ou d’un accident du travail avec incapacité

Vous pouvez valider, en raison d’un arrêt maladie de longue durée, 1 trimestre tous les 60 jours d’indemnisation. Vous ne pouvez pas valider plus de 4 trimestres par an (quel que soit le type de trimestres d’assurance retraite).

Des points Agirc-Arrco vous seront aussi accordés, mais seront calculés sur la base de votre niveau de rémunération précédent l'arrêt.

En cas d’accident du travail donnant lieu à une incapacité temporaire, vous validez aussi 1 trimestre tous les 60 jours d’indemnisation. En cas d’incapacité permanente d’au moins 66 %, vous validez un trimestre chaque fois que vous percevez la rente d’invalidité.


Au titre de la rééducation professionnelle

En cas d’accident du travail, vous pouvez aussi valider des trimestres au titre de votre période de rééducation.

Depuis le 1er janvier 2000, vous validez un trimestre d’assurance pour chaque période de rééducation de 90 jours.


Au titre de la formation professionnelle

Depuis 2015, les périodes de stage de formation professionnelle suivies par les demandeurs d’emploi vous permettent de valider des trimestres d’assurance retraite.

Vous pouvez bien valider des droits au titre de vos cotisations versées via votre rémunération de stagiaire. Mais vous validez aussi un trimestre tous les 50 jours de stage. Ces 50 jours peuvent être discontinus. Si vous avez 2 périodes de stage au cours d’une année, dont la durée totale est supérieure (ou égale) à 50 jours, vous validerez bien un trimestre d’assurance.

Si votre rémunération de stagiaire vous permet de valider 4 trimestres d’assurance retraite pour une année, vous n'aurez pas de trimestre supplémentaire. Dans tous les cas, vous ne validez jamais plus de 4 trimestres par an.


Le service militaire ou le service civil

Qu’il s’agisse de votre service militaire légal, ou de votre service civil; vous validez un trimestre tous les 90 jours de service effectués.

Les trimestres sont validés au profit de l’année où s'achèvent cette période 90 jours. Si votre service a eu lieu de mars 1980 à janvier 1981; vous validerez 4 trimestres au titre du service civique pour le compte de l’année 1981.


Chômage indemnisé

Vous pouvez aussi valider des trimestres au titre de vos allocations chômage. Vous valider un trimestre d’assurance tous les 50 jours d’indemnisation. Pôle Emploi se charge de transmettre ces informations à la caisse de base du régime général Cnav.


Chômage non-indemnisé

S'il s'agit de votre première période de chômage non-indemnisé, vous pouvez également valider des droits retraite : un trimestre validé tous les 50 jours dans la limite de 6 trimestres (depuis le 1er juillet 2011).

Pour les périodes suivantes, pour percevoir des droits retraite au titre de votre chômage non-indemnisé, il est nécessaire que cette période non-indemnisé suive directement une période de chômage indemnisé. 

Plus d’informations sur le chômage non indemnisé.



[ À LIRE AUSSI ] 

TUTO : calculez votre future retraite à l'euro près 

Comment faire face à la baisse du pouvoir d'achat des retraités ? 




  calcul gratuit pension retraiteoffre calcul pension retraite



Vous avez une demande ? Ou une remarque au sujet de cet article ? Contactez-nous ! 

N'hésitez pas à revenir vers nous pour toute question via notre adresse de contact


Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr

;