Complémentaires Agirc-Arrco : les pensions gelées en 2021

vendredi 9 octobre 2020

Le Conseil d'administration de l'Agirc-Arrco a voté la revalorisation de 0% des pensions complémentaires pour l'année 2021.

Suite à la récession causée par la crise épidémique de la Covid-19, la caisse de retraite complémentaire des salariés du privé a annoncé le gel des pensions ce jeudi 8 octobre.

Qu'est-ce que le gel des pensions signifie ?


La valeur du point Agirc-Arrco ne sera pas relevée cette année

Le gel des pensions complémentaires en 2021

Réunis ce mercredi 30 septembre dans les bureaux de l'Agirc-Arrco, les organisations patronales et syndicales ont abordé la difficile question de la revalorisation de la valeur du point Agirc-Arrco.


Rappel du mode de calcul de la pension Agirc-Arrco

La "valeur du point" vous permet de calculer le montant de votre pension complémentaire Agirc-Arrco.

Montant de la pension Agirc-Arrco = Valeur du point x Nombre de points acquis

La valeur du point Agirc-Arrco est fixée à 1,2714 € en 2020.


L'équilibre du financement des retraites est sérieusement mis à mal par la crise économique et sanitaire vécue depuis mars 2020. En raison du déficit important rencontré cette année, les partenaires sociaux s'étaient mis d'accord sur une solution : limiter la revalorisation des pensions au niveau du taux d'inflation. Une solution qui a finalement été revue par le conseil d'administration de l'Agirc-Arrco ce jeudi 8 octobre.

En pratique, les pensions de retraite complémentaires de près de 13 millions d'assurés ne seront finalement pas revalorisées à compter du 1er novembre 2020. Les pensions mensuelles versées n'augmenteront pas au rythme de l'inflation cette année.

Le risque pour les retraités concernés est une potentielle hausse des prix en 2021, qui ferait baisser mécaniquement leur pouvoir d'achat.

Pourquoi le conseil d'administration de l'Agirc-Arrco recommande-t-il le gel des pensions ?


La cause : un déficit important des régimes de retraite face à l'épidémie de coronavirus

La caisse complémentaire des salariés du privé accuse un déficit estimé entre 6 et 8 milliards d'euros en 2020.

Confronté à l'incertitude causée par la crise économique actuelle, l'Agirc-Arrco souhaite assurer en priorité le versement des pensions de ses assurés.

C'est pour ces deux raisons que la caisse a annoncé le gel des pensions à partir du 1er novembre 2020.

En effet, suite à plusieurs mois de recours massif au chômage partiel, l'Agirc-Arrco peut s'inquiéter d'une baisse des cotisations perçues : LA ressource essentielle au paiement des pensions. Le but de la revalorisation de 0% des pensions complémentaires est donc de contenir les dépenses liées à leur versement.


Le gel des pensions complémentaires sera-t-il suivi d'une revalorisation de 0,4 % des pensions de base (Cnav) ?

D'après les informations proposées dans la synthèse des comptes de la Sécurité Sociale, les pensions pourraient être revalorisées à hauteur de 0,4 % à partir du 1er janvier 2020.

Contrairement aux pensions Agirc-Arrco, les pensions de base Cnav ne subiraient pas de gel. Les pensions de base des salariés du privé seraient donc bien revalorisées à hauteur du taux d'inflation, qui sera connu au début du mois de novembre 2020. Une fois le taux d'inflation formellement déterminé, la Cnav pourra statuer sur le taux de revalorisation à attribuer aux pensions de base pour l'année 2021.  


[ À LIRE AUSSI ] 

Retraite de base et complémentaires : quelle revalorisation pour votre pension en 2020 ? 

TUTO : calculez votre future retraite à l'euro près 

Comment faire face à la baisse du pouvoir d'achat des retraités ? 




  calcul gratuit pension retraiteoffre calcul pension retraite



Vous avez une demande ? Ou une remarque au sujet de cet article ? Contactez-nous ! 

N'hésitez pas à revenir vers nous pour toute question via notre adresse de contact


Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr

;