[ Réforme des retraites ] Que vont devenir les dispositifs de départ à la retraite ?

mardi 29 octobre 2019

Votre #CumulEmploiRetraite et #RetraiteProgressive à partir de 2025 !

#RéformeRetraites

A partir de 2025, les dispositifs permettant de faciliter les transitions emploi-retraite vont être assouplis.

Deux dispositifs vont devenir plus attractifs : le cumul emploi-retraite et la retraite progressive. 


Élargissement de la retraite progressive à tous les actifs


La retraite progressive n'est aujourd'hui ouverte qu'aux salariés et à certains travailleurs indépendants. 
À partir de 2025, elle sera élargie à l'ensemble des actifs.


"La retraite progressive vous permettra de réduire votre activité et de compenser la perte de revenu par la liquidation d'une partie de votre retraite tout en continuant de travailler tout en se constituant des droits à la retraite."

Rapport Delevoye



La disparition du plafond du cumul emploi-retraite 


Aujourd'hui, le cumul emploi-retraite est plafonné (sauf si le taux plein est atteint).
A ce jour, les cotisations versées une fois la retraite liquidée dans le cadre du CER ne génèrent pas de nouveaux droits. 

Il existe aujourd'hui 2 plafonds de revenus appliqués au cumul emploi retraite salarié :

  • 160 % du SMIC (2 433,95 € par mois en 2019)
  • ou la moyenne de vos salaires perçus au cours de vos 3 derniers mois d'activité avant votre départ à la retraite

Le choix le plus avantageux pour l'assuré est retenu. 


À compter du 1er janvier 2025, vous aurez la possibilité de reprendre une activité, sans plafond de revenus que la retraite ait été liquidée à taux plein ou avec une décote. 
L'application du système universel peut vous permettre de vous constituer des droits retraite supplémentaires en cas de départ une fois le taux plein atteint. 



L'objectif annoncé de ces mesures concernant les dispositifs de transition emploi-retraite est " d'améliorer la situation des seniors sur le marché du travail ". 

Le rapport Delevoye précise que la mise en place des dispositifs de transition entre l'activité et la retraite est " conditionnée par les modes d'organisation du travail ". La mise en application des dispositifs pourrait " être renvoyée à la négociation collective des partenaires sociaux ".  





Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr


;