Comment fonctionne la surcote ? Quel effet sur le montant de votre pension ?

mercredi 3 juillet 2019

Cas pratiques, exemple de calculs : découvrez ce que signifie la surcote pour votre pension

Dans le cadre de la future réforme des retraites, le gouvernement planche aujourd'hui sur la création d'une surcote. La surcote est un dispositif qui consiste à accumuler chaque trimestre une majoration de la pension de retraite de base. Celle-ci aurait pour but d'inciter les actifs à prolonger leur activité professionnelle au-delà de l'âge légal de 62 ans.

Alors, que devez-vous savoir de l'application d'une surcote sur votre pension ? 


Qui peut obtenir une surcote ? 


Pour obtenir une surcote, vous devez continuer à travailler après l'âge légal de la retraite (entre 60 et 62 ans selon l'année de naissance) et réunir le nombre de trimestres requis pour obtenir une retraite à taux plein. Autrement dit, en fonction de votre année de naissance, vous devez continuer de travailler après 60 ou 62 ans et avoir cotisé entre 160 et 166 trimestres.

Quel que soit votre régime de retraite (régime général des salariés du secteur privé, régime des salariés agricoles, régimes des professions libérales, régime des artisans et commerçants et régime de la fonction publique), la surcote vous est ouverte. 


Une personne née en 1953 devra valider 165 trimestres pour partir à la retraite au taux plein. Une personne née en 1973 devra, quant à elle, valider 172 trimestres.

Le premier accédera au taux plein "automatique" à l'âge de 66 ans et 2 mois. Le deuxième attendra l'âge de 67 ans.

Découvrez ici quelles conditions vous devez remplir pour obtenir une retraite à taux plein !


Comment fonctionne la surcote ?


Chaque trimestre de surcote vous ouvre droit à une majoration de 1.25 % de la pension de base. Pour une année travaillée après l'âge légal (soit 4 trimestres de surcote), votre retraite de base sera donc majorée de 5 % (soit 1.25 % x 4 trimestres)?

Attention ! Si vous exercez une profession libérale, le taux de majoration est de 0.75 % par trimestre de surcote depuis 2008.


Exemples de calcul de surcote


Cas 1 :

Stéphane part à 62 ans avec 1 200 € de retraite avec taux plein.
S'il repousse son départ d'un an : 

Coefficient de majoration x Nombre de trimestres supplémentaires
Soit : 1.25 % x 4 = 6.25 %

La surcote qui s'applique à sa pension est de 75 € par mois
Stéphane aura droit à une pension de 1 275 €.


Cas 2 : 

Stéphane part à 62 ans avec 1 800 € de retraite avec taux plein.
S'il repousse son départ de deux ans :

Coefficient de majoration x Nombre de trimestres supplémentaires
Soit : 1.25 % x 8 = 10 %

La surcote qui s'applique à sa pension est de 180 €.
Stéphane aura droit à une pension de 1 980 €.


Cas 3 : 

Stéphane part à 62 ans avec 2 600 € de retraite avec taux plein.
S'il repousse son départ de trois ans :

Coefficient de majoration x Nombre de trimestres supplémentaires.
Soit : 1.25 % x 12 = 15 %

La surcote qui s'applique à sa pension est de 390 €.
Stéphane aura droit à une pension de 2 990 €.


Découvrez quel est votre cas particulier en simulant votre future pension de retraite.


Le Bonus/Malus de la retraite complémentaire 


Depuis le 1er janvier 2019, un système de bonus-malus temporaire s'applique au montant des retraites complémentaires. Ce nouveau dispositif ne vous concerne que si vous êtes né(e)s à partir de 1957.


Comment fonctionne le Bonus-Malus ? 


Si vous faites liquider votre retraite complémentaire à la date à laquelle vous réunissez les conditions pour bénéficier d'une retraite à taux plein, votre pension sera minorée de 10 % pendant les trois premières années de versement dans la limite de 67 ans. 

En revanche, si vous repoussez la liquidation de votre retraite complémentaire à un an, vous bénéficierez de la totalité du montant de votre pension.

Enfin si vous repoussez la liquidation de votre retraite à deux, trois et quatre années de l'âge auquel vous bénéficierez d'une retraite à taux plein, le montant de votre pension sera majoré de respectivement 10 %, 20 % et 30 % pendant 1 an.
 


Ne négligez pas vos futures pensions, calculez les montants de votre retraite.


Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr


;