10 questions pour préparer et organiser votre retraite

mardi 12 mars 2019

Prendre les meilleures décisions pour bien préparer sa retraite est votre priorité ? Découvrez les réponses aux questions les plus fréquentes.

La retraite est un sujet d'angoisse pour la majorité des français. L'anticiper permet de prendre les bonnes décisions.


1/ Quand demander ma retraite ?

Je calcule ma retraite.

Les caisses de retraite recommandent de déposer votre demande au minimum entre 4 et 6 mois avant la date de départ que vous avez choisie.

En cas de départ anticipé pour carrière longue, demandez votre attestation de départ anticipé 10 mois avant la date de départ à la retraite souhaitée.


Le conseil de simul-retraite

Plus vous vérifierez tôt les informations détenues par votre caisse de retraite, plus vous gagnerez du temps lors de votre demande de départ à la retraite. 


2/ Est-il possible de demander ma retraite sur internet ? 

Oui, il vous suffit de vous connecter sur votre espace personnel sur le site de l’assurance retraite et de compléter un formulaire pré-rempli. Vous pouvez transmettre les justificatifs directement en ligne. 

Vous pouvez également demander en ligne votre retraite complémentaire par le biais de votre espace personnel sur le site de l’Agirc-Arrco.


3/ A quoi sert l’Estimation Individuelle Globale ? 

A partir de 55 ans, puis tous les 5 ans jusqu’à la date du départ en retraite, vous recevez à votre domicile une Estimation Indicative Globale (EIG), sans demande préalable.

Ce document, qui complète le Relevé de Situation Individuelle (RIS), évalue le montant de votre future pension, estimé à l’âge légal d’ouverture des droits à la retraite, puis tous les ans jusqu’à l’âge du taux plein. Je calcule ma retraite.


4/ Ai-je droit à une retraite française si je suis expatrié ? 

Oui, si vous avez cotisé de façon volontaire auprès de la Caisse des Français de l'étranger (CFE) en complément de votre adhésion aux régimes de retraite obligatoires du pays d'accueil.


5/ Les primes sont-elles prises en compte dans le calcul de ma retraite ?

Dans le secteur public, la rémunération d'un fonctionnaire se compose d'une rémunération principale, le "traitement indiciaire" des 6 derniers mois, à laquelle s'ajoutent des primes. Les primes que vous avez touchées ne sont pas incluses dans le calcul de votre retraite.

Pour les salariés du privé, le calcul de votre pension correspond à la moyenne des salaires perçus pendant les 25 meilleures années de votre carrière, dans la limite du plafond annuel de sécurité sociale. L’intégralité des revenus incluant les primes est comptabilisée dans le calcul de base de votre retraite.


6/ Mon service militaire ne figure pas sur mon relevé de carrière. Est-il possible de le mettre à jour ? 

Votre période de service militaire compte pour votre retraite : 90 jours valident un trimestre, dans la limite de 4 par année civile. 

Le report de ces trimestres sur votre relevé de carrière est automatique. Dans le cas contraire, vous pouvez en demander la régularisation à votre caisse de retraite en fournissant un « état signalétique des services », attestation prouvant que vous avez bien accompli votre service militaire. La démarche peut s’effectuer sur internet ou par courrier.


7/ Est-ce que mon compte bancaire peut faire l’objet d’une saisie sur ma retraite ?

Votre retraite peut être saisie dans les mêmes conditions et limites que les salaires. Les saisies pour pensions alimentaires échappent à cette règle. 

Un montant égal au revenu de solidarité active (RSA) ne peut pas être saisi. 

Dans le cas où votre compte bancaire fait l’objet d’une saisie, adressez-vous à votre caisse régionale en demandant une attestation de la part insaisissable de votre retraite que vous transmettrez à votre banque dans les 15 jours.


8/ Continuer à travailler au-delà de 62 ans et du taux plein : quel impact sur ma retraite ?

Poursuivre une activité si vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite et si vous totalisez le nombre de trimestres exigés pour la retraite au taux maximum améliore le montant de votre retraite.

La surcote permet de majorer votre retraite de base : chaque trimestre civil cotisé augmentera votre retraite de 1.25%. Je calcule ma retraite avec une surcote.


9/ Comment obtenir le minimum vieillesse, l'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (Aspa) ? 

Ce dispositif vise à compléter les revenus des retraités disposant de faibles revenus et/ou ayant peu cotisé pour leur retraite au cours de leur vie active. Elle remplace le minimum vieillesse depuis 2006.

Plusieurs conditions : 

  • être retraité ; 
  • être âgé de 65 ans ou avoir l’âge légal de départ à la retraite en cas d’inaptitude au travail ou être atteint d’une incapacité permanente d’au moins 50 % ;
  • avoir des ressources qui ne dépassent pas le plafond ;
  • résider en France métropolitaine ou dans un département d’outre-mer.


L’ASPA doit être demandée par le biais d’un formulaire à retirer en mairie ou auprès de votre caisse de retraite :

  • à la caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) : pour les affiliés au régime général de la Sécurité sociale,
  • à la mutualité sociale agricole (MSA) : pour les exploitants et salariés agricoles.


10/ Retraite des travailleurs non-salariés : Le contrat Madelin est-il exonéré d’Impôt Sur la Fortune (ISF) ?

Le contrat Madelin permet aux travailleurs non-salariés (professions libérales, artisans, commerçants, et gérants majoritaires) d’épargner pour compléter leur retraite. 

Pendant la phase de constitution, lorsque l’assuré effectue des versements pour alimenter son compte (avant la retraite), le capital constitué n’entre pas dans l’assiette de calcul de l’ISF. 

Lors de la phase de restitution (à la retraite), l’assuré bénéficie également de cette exonération à condition que les cotisations aient été régulières pendant au moins 15 ans et que les prestations soient versées au plus tôt à compter du départ à la retraite ou de l’âge légal du départ à la retraite.




Ecrit par la

;