Retraites complémentaires, la mauvaise surprise pour les salariés en janvier

vendredi 7 septembre 2018

La réforme Agirc Arrco ne se limite pas qu'au bonus / malus appliqué pour inciter les salariés à partir un an plus tard à la retraite. Simul-retraite.fr vous liste les mesures passées un peu inaperçues qui vont diminuer le pouvoir d'achat des salarié


Une augmentation des cotisations

Premièrement, le taux d'appel des cotisations passera de 125 % à 127 %. Cette mesure devrait rapporter 800 millions d'euros par an.

Pour rappel, toutes les cotisations prélevées au delà de 100 % ne créent pas de droits supplémentaires à la retraite au salarié, ce prélèvement est affecté à la diminution du déficit du régime.

De plus, pour les salariés cadres percevant entre 3 300 et 13 200 euros par mois, la cotisation à leur charge s'élèvera à 40 % ainsi la part à la charge de l'employeur diminuera, passant de 62 à 60 %. Cette autre mesure devrait rapporter 600 millions d'euros en 2020.

Conséquence pour le salarié : des euros en moins chaque mois sur le bulletin de paie du salarié.

 

Une fusion entre les non-cadres et les cadres

Actuellement, il existe 4 distinctions :

  • la tranche 1 Arrco soit les salariés non-cadres percevant un salaire inférieur à 3 300 euros
  • la tranche 2 Arrco soit les salariés non-cadres percevant un salaire compris entre 3 300 et 9 900 euros
  • la tranche B Agirc soit les salariés cadres percevant un salaire compris entre 3 300 et 13 200 euros
  • la tranche C Agirc soit les salariés cadres percevant un salaire compris entre 13 200 et 26 500 euros

Au 1er janvier 2019, les 3 dernières tranches fusionneront pour ne laisser place qu'à 2 tranches, celle pour les salariés dont le salaire est inférieur à 3 300 euros et une autre dont le salaire sera au-dessus.

Cette mesure devrait rapporter 300 millions d'euros par an.

Les perdants de cette mesure : les salariés non-cadre dont la rémunération est supérieure à 9 900 euros. Aujourd'hui, ces derniers ne cotisaient pas à l'Agirc. Demain, les salariés cadres percevant entre 9 900 et 26 600 € devront s'acquitter de leur cotisation sur la somme de leurs salaires.


A lire également :

Réforme ARRCO-AGIRC, les gagnants/les perdants : les exemples en chiffres

Au 1er janvier 2019, que deviennent mes points de retraite complémentaire ?

 

Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr





découvrez nos services

Offre Confort

95 €

  • Un conseiller spécialisé vous est attribué
  • Il vous contacte par email et s’occupe de tout
  • Les résultats de votre simulation retraite sont garantis 15 jours
EN SAVOIR PLUS
;