Simul-retraite  >   Info Epargne Retraite  >   CGPI : Un bon conseil pour faire fructifier son épargne

CGPI : Un bon conseil pour faire fructifier son épargne

Publié le mardi 10 mars 2015

Ces dernières années, la profession de CGPI connaît un engouement certain. Ces conseillers s’installent dans le monde de l’épargne, puisqu’ils détiennent plus de 10% de l’épargne française.


Qu’est qu’un CGPI ?

Le CGPI, ou Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant, est d’abord et avant tout un expert de la gestion de patrimoine. Son rôle premier est de sélectionner les meilleurs placements patrimoniaux et financiers, au cœur d’un domaine de compétences comprenant l’immobilier, les produits financiers, l’assurance-vie, la défiscalisation, la retraite, la succession ou encore les complémentaires santé.

Il se positionne dans le domaine de la gestion privée. Pour la situer entre deux extrêmes que l’on connait bien, elle se situe entre :

  • La gestion de fortune (destinée uniquement aux grosses fortunes)
  • La banque de détail, avec un conseiller généraliste, au contraire du CGPI qui ce dernier se doit d’être accessible à tout moment pour son client.

L’atout du CGPI

Un détail non négligeable entre le CGPI et un simple banquier réside dans les placements proposés. En effet, au contraire de la banque de détail, le CGPI est indépendant, c’est-à-dire qu’il a accès à tous les produits disponibles sur le marché, quand le banquier ne va uniquement proposer les produits issus de la maison qu’il représente.


Pourquoi faire appel à un CGPI ?

Le CGPI propose un suivi personnalisé sur le long terme, tout en démocratisant les produits de la gestion de fortune, en s’appuyant sur deux piliers principaux : celui de l’asset management, et celui de l’investissement immobilier.

Selon son client, le CGPI va adopter une approche spécifique et personnalisé en fonction des besoins de ce dernier. Ainsi, il ne lui proposera que des placements adaptés à sa propre situation. Il faut d’ailleurs savoir que le conseil est contrôlé par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), qui vérifie que le conseil donné est bien un conseil pertinent au vu de la situation du client.

Faire appel à un CGPI pour être conseillé sur les différents produits d’épargne du marché offre un réel gain de temps au client, mais également une tranquillité, tant au niveau du placement que de l’avenir, étant donné que le CGPI va assurer la gestion du placement, tout au long de sa vie, et vous contactera si besoin est, afin de procéder à des arbitrages.

Le CGPI se doit de bien définir vos objectifs à court, moyen et long terme, afin de répondre au mieux à vos attentes, dans l’atteinte des objectifs fixés.


Les 4 critères pour faire confiance à un CGPI

D’abord, il faut vérifier que le conseiller dispose bien d’un statut de CIF (Conseiller en Investissement Financier). Ce statut, régit par l’Etat, assure un très grand contrôle de la profession, puisqu’il oblige le conseiller à se soumettre à un certain nombre de règles, en vu de protéger au mieux le client. Par ailleurs, selon si le conseiller vend de l’assurance, de l’immobilier, ou des investissements financiers, il faut vérifier qu’il dispose bien des attestations requises.

Cette activité étant très réglementée, il y a un certain nombre de codes à respecter :

  • D’abord, lors de sa première rencontre avec le client, le CGPI devra donner à ce dernier un document d’entrée en relation, signé par les deux parties.
  • Ensuite, il faut que le conseiller établisse une lettre de mission, retraçant toutes les informations données par le client. Il s’agit là d’une forme de bilan patrimonial, qu’il devra également faire signer au client. Ce bilan sera une assurance autant pour le client que pour le conseiller, en vu des placements futurs qui lui seront proposés.
  • Enfin, le CGPI devra établir ses conseils au sein d’un rapport écrit.

Ecrit par la

Liens utiles

Article : Madelin, PERP: Quelle épargne retraite pour un indépendant ?

Article : Comment gérer son PEA ?

Article : Comment dynamiser son assurance-vie ?

Qu'en pensez-vous ?




Info retraite : actualités récentes
FirstPrevPrécédentPage 1 sur 20SuivantNextLast
Comment calculer sa retraite
Simulateur retraite Calcul de retraite : simulateur
le plus fiable du marché
documents utiles Comment calculer sa retraite
Comment calculer sa retraite Documents utiles
les articles les plus lus
1.- Estimation montant retraite : enfin une bonne surprise ?

2.- Carrière longue : plus de départs anticipés en 2014, et vous ?

3.- Le Sénat vote la retraite à 64 ans

4.- J’ai reçu mon relevé de carrière par la poste, et vous ?

5.- Pourrez-vous partir à la retraite à 60 ans ?

Découvrez nos services
Offre Confort
Je délègue le calcul de ma retraite

Bénéficiez de l’assistance d’un
conseiller, obtenez un dossier de simulations retraite
complet.

En savoir plus


 
Recevez notre newsletter
Ok
Rejoignez-nous :
Info Retraite Calcul Retraite Prendre sa Retraite Caisse de Retraite
Actualités Simulateur calcul retraite Quand prendre sa retraite CNAV, CRAM, CARSAT
FAQ Retraite Comment calculer sa retraite Démarches départ en retraite ARRCO
Lexique Retraite Documents utiles Agir sur ma retraite AGIRC
  Nos services Formation de retraite IRCANTEC
 
Qui sommes-nous  -  Contactez-nous  -  Mentions légales  -  La presse en parle  -  Plan du site
 
Groupe Maximis : Simul-retraite-pro Maximis Retraite Bilan Retraite © Tavira 2010 - 2016