Simul-retraite  >   Info Retraite  >   Pourquoi souscrire au PERP avant le 31 décembre 2017 !

Pourquoi souscrire au PERP avant le 31 décembre 2017 !

Publié le lundi 13 novembre 2017

Vous avez jusqu'à la fin de l’année 2017 pour bénéficier des avantages du PERP avant l’année blanche 2018

 

Le PERP, kézako ?

Créé en 2003, le Plan Epargne Retraite Populaire, PERP, est un contrat d'assurance individuel, auquel toute personne majeure peut adhérer.
C’est un placement à long terme qui a pour objectif de vous permettre de bénéficier, une fois à la retraite, d’un complément de vos pensions de la retraite obligatoire, payable sous forme de rente viagère.
Il fonctionne au travers de deux critères :

  • L’épargne doit être versée régulièrement lors de l'activité salariale ;
  • Ces fonds seront accessibles, uniquement, dès l'acquisition des droits à la retraite.

Bon à savoir : une fois le contrat signé, vous disposez de 30 jours si vous souhaitez annuler le PERP et récupérer la somme d'argent versée. Après ce délai, vous ne pourrez plus rien faire avant la sortie, au minimum au moment de la retraite (sauf déblocages anticipés).

 

Quels avantages à ouvrir un PERP ?

L'avantage essentiel est sa fiscalité qui est très intéressante !

En effet, ce type de placement procure un avantage fiscal dès ses premiers versements car toutes les sommes versées dans le PERP sont déductibles des revenus imposables. Il en est d’ailleurs de même pour les intérêts capitalisés, qui échappent aux prélèvements sociaux.

Dans la limite de 10 % de vos revenus imposables ou de 31 382 € en 2017.

Cela permet de réduire le montant de vos revenus soumis aux impôts, et donc indirectement de réduire vos impôts.

Le PERP permet également d’anticiper au mieux son épargne lors de sa retraite.

 

 

Il y a-t-il des exceptions ?

Oui, bien évidemment dans certains cas, il est possible d'effectuer des déblocages anticipés du PERP :

  • Décès du conjoint ou du partenaire de pacs ;
  • Surendettement ;
  • Expiration des droits aux allocations de chômage à la suite d'un licenciement ;
  • Cessation d'une activité non salariée à la suite d'une liquidation judiciaire ;
  • Invalidité 2e ou 3e catégorie ;
  • Absence d'un contrat de travail deux ans après le non-renouvellement d'un mandat social.

Vous n’avez pas encore souscrit à un PERP ?


Rendez-vous sur notre formulaire épargne qui vous mettra en relation avec les meilleurs placements d’épargne retraite.

Attention plus que quelques semaines avant l’année blanche !

Tic, Tac, Tic, Tac

 

 

Ecrit par la

Liens utiles

Article : Partir à la retraite avant 60 ans est-ce encore possible ?

Article : CODE PROMO : Et si on vous offrait 50 € ?!

Qu'en pensez-vous ?




Info retraite : actualités récentes
FirstPrevPrécédentPage 1 sur 197SuivantNextLast
Comment calculer sa retraite
Simulateur retraite Calcul de retraite : simulateur
le plus fiable du marché
documents utiles Comment calculer sa retraite
Comment calculer sa retraite Documents utiles
les articles les plus lus
1.- Pourrez-vous partir à la retraite à 60 ans ?

2.- Retraite à 64 ans, nouveau programme de Nicolas Sarkozy

3.- 60 ans ? 62 ans ? 65 ans ? A quel âge partirez-vous à la retraite ?

4.- Estimation montant retraite : enfin une bonne surprise ?

5.- La fin annoncée de la retraite à 60 ans ?

Découvrez nos services
Offre Confort
Je délègue le calcul de ma retraite

Bénéficiez de l’assistance d’un
conseiller, obtenez un dossier de simulations retraite
complet.

En savoir plus


 
Recevez notre newsletter
Ok
Rejoignez-nous :
Info Retraite Calcul Retraite Prendre sa Retraite Caisse de Retraite
Actualités Simulateur calcul retraite Quand prendre sa retraite CNAV, CRAM, CARSAT
FAQ Retraite Comment calculer sa retraite Démarches départ en retraite ARRCO
Lexique Retraite Documents utiles Agir sur ma retraite AGIRC
  Nos services Formation de retraite IRCANTEC
 
Qui sommes-nous  -  Contactez-nous  -  Mentions légales  -  La presse en parle  -  Plan du site
 
Groupe Maximis : Simul-retraite-pro Maximis Retraite Bilan Retraite © Tavira 2010 - 2017