Indépendants affiliés à la CIPAV : devez-vous être affilié auprès de la CIPAV ou de la SSI ?

mardi 26 novembre 2019

Avez-vous intérêt à rester affilié à la CIPAV ou devez-vous envisager un transfert à la Sécurité sociale des indépendants (SSI) ?

Depuis le 1er janvier 2019, les libéraux en exercice (ne faisant pas partie des 20 professions obligatoirement rattachés à la CIPAV) peuvent choisir d'être affiliés soit à la CIPAV, soit à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI, l'ancien RSI). Ils ont jusqu'au 1er janvier 2023 pour faire un choix : celui-ci sera définitif.

Faites attention ! Certains assurés choisissent par défaut l'offre la moins onéreuse. N'oubliez pas que des cotisations peu élevées signifient probablement une couverture moins importante.


Les avantages liés à l'affiliation à la SSI 


Passer de la CIPAV à la SSI comporte plusieurs avantages : 

  1. Le montant de vos cotisations

    Vous avez intérêt à cotiser à la SSI si vos revenus excédent le plafond annuel de la Sécurité sociale (soit 40 524 €). Le taux de cotisation plafonné à la CIPAV est plus faible, mais au-delà du plafond, le taux de cotisation à la SSI est plus attractif.
    Les indépendants aux revenus modestes auront intérêt à rester affiliés à la CIPAV.
    Les indépendants avec des revenus importants auront intérêt à cotiser à la SSI.

    Cependant, votre transfert à la SSI vous permet, depuis le 1er janvier 2019, de profiter de taux spécifiques de cotisations. Le taux est nul pour la part du revenu annuel d'activité qui n'excéde pas le plafond spécifique du régime complémentaire des indépendants, soit 37 846 € en 2019, puis 14% pour la part du revenu d'activité compris entre 1 et 4 fois le plafond (entre 37 846 € et 83 060 €).

    Un comparateur de cotisation entre les deux caisses est disponible en ligne pour estimer quelle option est la plus intéressante selon vos revenus et votre classe de cotisation invalidité-décès. Vous pouvez réaliser une simulation sur le site comparateur.lacipav.fr  

  2. Droits à la retraite

    La SSI permet aux régimes alignés de la CNAV, MSA salarié, SSI de bénéficier d'un calcul retraite avantageux : les pensions des assurés sont calculées sur les 25 meilleures années, au prorata des périodes d'activité dans chaque régime. 

  3. Arrêt de travail

    La SSI propose une indemnité journalière de 21 € à 54 € au titre des arrêts de travail. 
    La CIPAV ne prévoit pas le versement d'indemnité à ce titre. 


La CIPAV offre un avantage : la qualité des prestations de prévoyance 


Vous avez le choix entre les classes de cotisation invalidité-décès (A,B ou C), indépendamment de votre revenu.
Nous vous conseillons de cotiser dans la classe C. Si vous payez plus qu'en classe A, vous pourrez bénéficier d'une rente annuelle de 26 300 € pour l'invalidité totale, et d'un capital décès de 78 900 € pour vos ayants-droits. 

Vous paierez donc 380 € par an, mais vous bénéficierez aussi de prestations plus intéressantes qu'auprès de la SSI.

La SSI plafonne la rente d'invalidité à 19 866 €, le capital décès est près de 10 fois inférieur. Aussi, lorsque la CIPAV vous propose deux rentes annuelles de 7 890 € (15 780 € au total) au titre de votre conjoint et de vos enfants à charge, la SSI ne prévoit rien. 

Ecrit par la rédaction de Simul-retraite.fr



;