Simul-retraite  >   Info Epargne Retraite  >   Tout savoir sur les nouveaux contrats euro-croissance

Tout savoir sur les nouveaux contrats euro-croissance

Publié le mardi 28 juillet 2015

Produit à risque ? Présenté comme novateur, le nouveau contrat euro-croissance peut-il donner de meilleurs rendements aux épargnants ?


Euro-croissance : un compromis entre sécurité et performance

Le titulaire d’un contrat d’assurance-vie multi-support dispose d’un large choix d’investissements, mais reste en définitive toujours soumis au même dilemme : il pourra privilégier soit la garantie en capital d’un fonds en euros, au prix d’un rendement de plus en plus faible (2,5% en moyenne en 2014), soit le dynamisme des unités de compte, contre un risque de moins-value.

Les nouveaux contrats euro-croissance forment désormais une troisième voie médiane, avec un principe simple : pendant les huit premières années du contrat, le capital investi par l’épargnant n’est pas garanti contre les risques de perte. Au bout de cette période, et dans le pire cas de figure comme un mauvais comportement des marchés financiers, le titulaire du contrat obtient la garantie de récupérer au moins la totalité de ses versements. En pratique, il pourra cependant espérer une plus-value confortable : sans obligation de garantir le capital en permanence, un fonds euro-croissance peut en effet se permettre d’être plus diversifié qu’un fonds en euros classique, et l’espérance de gain à long terme est donc plus élevée.

Predica, filiale assurance-vie de Crédit Agricole Assurances, a été le premier assureur à lancer ce nouveau support d’investissement. Nommé Objectif programmé, « ce support croissance / euro-croissance répond, dans le contexte actuel de taux bas, à la nécessité de proposer aux clients qui le souhaitent de nouvelles solutions innovantes dont les perspectives de rendements sont supérieures à celle du fonds euro » indique Prédica dans son communiqué de presse.

Complexité, attractivité : des interrogations demeurent

Les contrats euro-croissance, dans leur forme actuelle, affichent quelques handicaps qui pourraient freiner leur diffusion auprès du grand public. D’un point de vue technique, le fonctionnement du produit est rendu complexe par la coexistence de deux compartiments différents, l’un étant dédié aux produits sécurisés (obligations) et l’autre aux placements plus spéculatifs. C’est l’assureur lui-même qui, en fonction de l’évolution des taux d’intérêt sur le marché obligataire, va arbitrer une partie plus ou moins importante de votre épargne dans l’un ou l’autre.

Le faible rendement actuel des obligations contraint les fonds euro-croissance à leur réserver une plus grande partie du capital, ce qui ne favorise pas l’attractivité du produit. Le fonds euro-croissance récemment lancé par l’AFER, à titre d’exemple, table sur un rendement bonifié de 5% sur dix ans par rapport à un fonds en euros, soit 0,5% par an : la rémunération du risque consenti par l’épargnant, en conséquence, pourrait se révéler assez faible au final.

Ecrit par la

Liens utiles

Article : Viager : Les règles pour se constituer un complément à la retraite

Article : L’épargne au service de la défiscalisation

Qu'en pensez-vous ?




Info retraite : actualités récentes
FirstPrevPrécédentPage 1 sur 20SuivantNextLast
Comment calculer sa retraite
Simulateur retraite Calcul de retraite : simulateur
le plus fiable du marché
documents utiles Comment calculer sa retraite
Comment calculer sa retraite Documents utiles
les articles les plus lus
1.- Estimation montant retraite : enfin une bonne surprise ?

2.- Carrière longue : plus de départs anticipés en 2014, et vous ?

3.- Le Sénat vote la retraite à 64 ans

4.- J’ai reçu mon relevé de carrière par la poste, et vous ?

5.- Pourrez-vous partir à la retraite à 60 ans ?

Découvrez nos services
Offre Confort
Je délègue le calcul de ma retraite

Bénéficiez de l’assistance d’un
conseiller, obtenez un dossier de simulations retraite
complet.

En savoir plus


 
Recevez notre newsletter
Ok
Rejoignez-nous :
Info Retraite Calcul Retraite Prendre sa Retraite Caisse de Retraite
Actualités Simulateur calcul retraite Quand prendre sa retraite CNAV, CRAM, CARSAT
FAQ Retraite Comment calculer sa retraite Démarches départ en retraite ARRCO
Lexique Retraite Documents utiles Agir sur ma retraite AGIRC
  Nos services Formation de retraite IRCANTEC
 
Qui sommes-nous  -  Contactez-nous  -  Mentions légales  -  La presse en parle  -  Plan du site
 
Groupe Maximis : Simul-retraite-pro Maximis Retraite Bilan Retraite © Tavira 2010 - 2016