Simul-retraite  >   Info Epargne Retraite  >   VIAGER : Des avantages pour l’acheteur mais attention

VIAGER : Des avantages pour l’acheteur mais attention

Publié le mercredi 4 mars 2015

L’investissement en viager progresse chaque année. Investissement immobilier spéculant sur l’espérance de vie, ce dispositif d’investissement financier navigue entre problème éthique et investissement d’avenir. Qu’en est-il vraiment ?


Une spéculation intéressante mais peu éthique

D’abord, acheter un bien en viager permet d’acquérir ce même bien à un coût moindre. En effet, le viager se base sur une décote d’environ 30% du prix d’origine. Ainsi, cet investissement permet de devenir propriétaire, sans pour autant détenir les fonds qui auraient été nécessaires pour un achat « normal ».

En réalité, qu’est ce donc que le viager ? Il s’agit de l’achat d’un bien à prix réduit, qui se justifie par le versement d’une rente viagère, jusqu’à la mort du vendeur. Le prix est fixé par le vendeur, généralement en fonction de son espérance de vie.

Là où l’on observe un avantage considérable, par rapport à la location meublée banale, c’est que la gestion du bien n’est pas à la charge de l’acquéreur. Explications : L’occupant se doit de continuer l’entretien du bien, comprenant les charges courantes, l’entretien général. Malgré cela, il est tout de même à noter que l’acquéreur peut être amené à devoir supporter les frais liés aux grosses réparations.

Quel est Le risque principal de cet investissement ?

Et c’est là où la question éthique entre en jeu, puisque le risque principal du viager est que l’occupant ne vive trop longtemps. En effet, dans la grande majorité des viagers, il est prévu qu’en plus du bouquet initial, l’acheteur doive verser une rente mensuelle au vendeur, et ce, jusqu’à la fin de ses jours, où l’acheteur pourra récupérer la jouissance de son bien. Ainsi, tant que le vendeur n’est pas décédé, l’acheteur ne dispose que de la nue-propriété, et non de l’usufruit. Si le vendeur vit plus longtemps que l’espérance de vie estimée lors de l’achat, cela peut devenir beaucoup moins avantageux pour l’acheteur, au risque de faire considérablement baisser la marge de son retour sur investissement.


Quelle fiscalité ?

Si vous comptiez acheter un bien en viager afin de payer moins d’impôts sur le revenu, ravisez-vous. Il ne s’agit pas là d’un produit de défiscalisation, et les rentes viagères ne sont pas déductibles des revenus.

Tout de même, quelques mécanismes sont à connaitre. Tout d’abord, il faut savoir que l’acquéreur va payer des droits de mutation sur le bouquet initial ainsi que sur la rente mensuelle, correspondant à des dépenses supplémentaires fixées par le notaire et les collectivités. Ces droits de mutation correspondent à l’impôt sur la valeur ajoutée, en cas de revente du bien dans les 5 ans après le viager, ou à la taxe de publicité foncière (5,09%), plus la rémunération du notaire.

Par ailleurs, sachez que l’acheteur n’aura à payer qu’une plus-value assez faible, puisqu’elle est calculée d’après la valeur fiscale déclarée au moment de l’achat, et non par rapport au prix réellement payé.

Ecrit par la


Qu'en pensez-vous ?




Info retraite : actualités récentes
FirstPrevPrécédentPage 1 sur 20SuivantNextLast
Comment calculer sa retraite
Simulateur retraite Calcul de retraite : simulateur
le plus fiable du marché
documents utiles Comment calculer sa retraite
Comment calculer sa retraite Documents utiles
les articles les plus lus
1.- Estimation montant retraite : enfin une bonne surprise ?

2.- Carrière longue : plus de départs anticipés en 2014, et vous ?

3.- Le Sénat vote la retraite à 64 ans

4.- J’ai reçu mon relevé de carrière par la poste, et vous ?

5.- Pourrez-vous partir à la retraite à 60 ans ?

Découvrez nos services
Offre Confort
Je délègue le calcul de ma retraite

Bénéficiez de l’assistance d’un
conseiller, obtenez un dossier de simulations retraite
complet.

En savoir plus


 
Recevez notre newsletter
Ok
Rejoignez-nous :
Info Retraite Calcul Retraite Prendre sa Retraite Caisse de Retraite
Actualités Simulateur calcul retraite Quand prendre sa retraite CNAV, CRAM, CARSAT
FAQ Retraite Comment calculer sa retraite Démarches départ en retraite ARRCO
Lexique Retraite Documents utiles Agir sur ma retraite AGIRC
  Nos services Formation de retraite IRCANTEC
 
Qui sommes-nous  -  Contactez-nous  -  Mentions légales  -  La presse en parle  -  Plan du site
 
Groupe Maximis : Simul-retraite-pro Maximis Retraite Bilan Retraite © Tavira 2010 - 2016